Une ferme sur sept est bio en Wallonie

Comme chaque année, BioWallonie a compilé et analysé les chiffres disponibles sur l’évolution du bio. Et vous vous en doutez, en 2018, le bio a continué son bonhomme de chemin avec, en Région wallonne, 117 fermes de plus qui se sont converties. A présent, en Wallonie, une ferme sur sept est bio ! Elles représentent 11% des surfaces agricoles. Si on prend un peu de recul, en quinze ans, les surfaces bio en Wallonie ont été pratiquement multipliées par quatre !

Toujours plus de bio

Les dépenses des consommateurs ont parallèlement bien évolué aussi avec +18% en Belgique et surtout… +40% en Wallonie, puisque la part de marché du bio est passée de 3,5% à 4,8% en un an !

En Belgique, toutes Régions confondues, le secteur connaît toujours une croissance à deux chiffres avec +15% de dépenses en bio en 2018 par rapport à 2017. Les légumes, les fruits, les produits laitiers et puis les œufs sont les principales denrées que le Belge achète en bio.

Malheureusement, ce sont toujours les personnes qui ont un pouvoir d’achat relativement élevé qui constituent le noyau des consommateurs du bio. En premier lieu, des familles avec enfants disposant d’un haut revenu et, ensuite, des pensionnés disposants de moyens confortables également. Dommage car, sans jugement aucun, nous sommes convaincus que changer quelques habitudes de consommation permet d’accéder à des produits de qualité, bio, en augmentant peu le prix du panier. Mais en tout cas, le bio fait son chemin avec un consommateur qui le fait aussi, à sa manière et à son rythme…

Concernant le moyen de s’approvisionner, nous sommes heureux de constater que le premier canal d’achat du bio, les supermarchés classiques, continuent à perdre du terrain face aux petits commerces spécialisés qui représentent en Wallonie 30% des achats bio, progressant donc de 7% par rapport à 2017.

Progression spectaculaire des cultures maraîchères 

Poussées par la demande croissante du consommateur et des entreprises pour les fruits et légumes bio, les cultures maraîchères ont progressé de 50% entre 2017 et 2018, passant de1.195 à 1.794 hectares. Cependant, pour le moment, même si cette proportion a tendance à baisser, les trois quarts des surfaces bio wallonnes sont composées de prairies. Dans le quart restant, seulement 2,7% sont consacrées, par exemple, aux fruits et légumes (ou encore à la production de semences et plants surtout axée sur les céréales qui a quasiment quadruplé en un an !).

Le nombre d’animaux élevés en bio a doublé 

En quatre ans ! Et en 2018 précisément, leur nombre a progressé de 24%, surtout grâce aux filières poules pondeuses, aux vaches allaitantes  (en dix ans, leur nombre a quasiment doublé) et à la filière porcine, même si cette dernière commence seulement à reprendre des forces après plusieurs années de crise. 

La Flandre loin derrière

Si 6,6% de la surface agricole belge est consacrée au bio, 91% de ceux-ci sont situés en Wallonie. Cependant, l’évolution en 2018 a été un peu plus importante, proportionnellement, en Flandre, avec +7,4% de surface agricole. La Flandre se réveillerait-elle ? Au final, les deux Régions comptent actuellement respectivement, 514 et 1472 fermes bio. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *