Emballez sans polluer

Combien de mètres de papier cadeaux allez-vous utiliser cette année? Combien pour toute une famille de 20 personnes? Combien pour les 11,35 millions de Belges? Combien à l’échelle de la planète? he oui… Voici quelques alternatives qui sont en plus du plus bel effet:

Le papier journal

Tant qu’il existe encore 🙂

Vous pouvez rajouter, comme moi, une petite ficelle et quelques brins de verdure ou bien une photo ancienne (ça coûte deux centimes sur les brocantes), à qui vous donnerez une deuxième vie. Ici, c’était une photo de mes grands-parents au resto dans les années 50 (je l’ai récupérée après mais en attendant ça a fait bien rire la famille de revoir cette photo :-)). Et bien sûr, vous pouvez faire pareil avec n’importe quel papier qui traîne chez vous auquel vous pouvez rajouter également un brin de verdure ou même faire des petits dessins (si, si, vous pouvez y arriver, même si c’est un peu abstrait, ça fera son petit effet!).

 

Du tissu: 

Si vous en avez chez vous et qu’ils dorment quelque part, réveillez-les, ils ont une nouvelle mission! On récupère le tissu une fois le cadeau ouvert pour l’année suivante.

Ph.6

 

Et puis, tant qu’on y est, on met de la récup’ partout: déco de table, déco de sapin…

Pourquoi? Parce que ça nous le fait à tous, dès le début du mois de décembre: la frénésie des achats nous prend. Pour éviter les dérapages financiers et, en extrapolant un chouïa, participer à sauver la planète, on peut créer sa propre déco avec de la récup’. Et puis, se relever les manches, c’est l’occasion de passer un bon moment ensemble, en famille ou entre amis.

 La table

Sur la table, la nature a tout prévu. On privilégie les pommes de pins, le lierre, les épices comme la cannelle et les étoiles de badiane. On disperse cela joliment ou bien on en fait un centre de table plus élaboré. Par exemple en récupérant une boite à chaussure que l’on peint en noir et sur laquelle on vient installer des branches de sapin et de lierre. On dépose sur ce lit de verdure des oranges piquées de clous de girofle. Pour les serviettes, on les achète en papier recyclé et on les roule en les faisant tenir avec une ficelle. On peut ainsi y glisser une branche de houx par exemple. On peut également, si on a le temps, mettre des bougies chauffe-plat dans des grosses oranges et des pamplemousses dont on a gardé que la pelure que l’on aura ajouré avec des petits emporte-pièce.

Le sapin

Pour le sapin, rien de tel que les agrumes et les pommes de pins! Découper des oranges et des citrons en rondelles de 5mm d’épaisseur et faites-les séchées sur un chauffage. Il suffit de faire un petit trou et d’y glisser une ficelle afin de les pendre à l’arbre.

Les rubans découpés dans de vieux tissus, ça marche aussi. Et bien sûr, les pommes de pins et les étoiles de badiane, naturelles ou pailletées, on leur fixe une petite ficelle et hop! Un sapin beau, pas cher et qui sent bon!

Ph.7

Je vous souhaite d’excellents préparatifs!